Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #association tag

Nouveau site internet

Publié le

Retrouvez nous sur notre nouveau site: viviskes.ch

 

Voir les commentaires

Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie

Publié le par Joël Demotz

Journées Vaudoises de l'Archéologie

Les 23 et 24 avril 2016 ce sont tenues les Journées Vaudoises de l'Archéologie 2016. Viviskes et son célèbre carnyx ont donc eu le plaisir d’occuper une partie de l’affiche!

Malgré la pluie, le public a été au rendez-vous et de nombreux visiteurs, ou simplement passants traversant la place de la Riponne, ont pu entendre le rugissement de notre trompe de guerre, et admirer les costumes et les armes de nos guerriers. Les plus courageux ont également pu s'essayer à l'art du combat celte sous les yeux avertis des membres de l’association.

Ces journées ont été l'occasion de présenter au public lausannois une vision vivante des guerriers gaulois tout en venant compléter l'exposition présentée dans les vitrines du musée. Nous avons ainsi pu présenter comment une lance rouillée peut devenir une arme redoutable une fois restituée et maniée de main experte.

Ces journées ont été également l'occasion de retrouver de nombreuses têtes connues après la longue pause hivernale. Parmi celles-ci, il convient de citer Jean-Marie Corona, qui a pu voir une fois de plus comment le carnyx qu'il a créé est manié par les mains de guerriers gaulois, Pierre-Alain Capt, qui a pu se réjouir de tous les banquets prévus qui nécessiteront ses talents de potiers, et Serge et Marquita Volken, chez qui nous prenons conseils pour tout ce qui concerne la calcéologie. Saluons également les brasseurs des Meduobranes, dont la curma a réchauffé nos cœurs sous la pluie.

Ces journées ont été également l'occasion de travailler avec le nouveau directeur du Musée Cantonale d'Archéologie et d'Histoire, Lionel Pernet, et nous espérons que ce n'est que le début de nombreuses collaborations!

Nous nous réjouissons de vous retrouver lors des fêtes de forum de Martigny et nous vous y attendons de pied ferme!

Photos: Marie Feihl

Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie
Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie
Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie
Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie
Retour sur les Journées Vaudoises de l'Archéologie

Voir les commentaires

Avent Celte

Publié le par Laurène G.

Avent Celte
Avent Celte
Avent Celte
Avent Celte
Avent Celte

Laur

Dans la capitale valaisanne, sous un soleil resplendissant, on a pu distinguer samedi passé, au milieu des encouragements de la 47ème édition de la course Titzé de Noël, les cris enthousiastes des enfants s’étripant joyeusement dans la lice posée là par Viviskes. Alors que le temps était à la froidure, une poignée de braves s’est aventurée dans les Alpes pour animer cet événement.

Entre deux vins chauds, le public a pu enrichir ses connaissances sur les Celtes, s’essayer au combat et trembler devant les échanges musclés de nos guerriers aguerris. Le son de la corne encourageait les coureurs qui ont, de tout âge, donné leur maximum.

Le dimanche c’est chez Pierre-Alain-Capt, archéo-céramiste, que s’est rendue une délégation à l’occasion d’une exposition de l’artisan. C’est enrichis de nouvelles notions de poteries et de quelques nouvelles pièces que chacun est reparti le cœur joyeux.

Voir les commentaires

Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !

Publié le par Artotragos

Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !

Du 18 au 20 septembre 2015, une dizaine de membres de Viviskes ont franchi les Alpes pour participer à un grand rassemblement de reconstituteurs celtes en Italie du Nord : Alba Gallica !

Il fait déjà nuit lorsque nos trois voitures se faufilent en haut d’un chemin de gravier. Lorsque nous descendons, plus ou moins fatigués par la route, nous voyons quelques silhouettes rassemblées autour d’un brasero. Immédiatement l’une d’entre elles s’en détache et s’approche : « Magetos avos Viviskes ! Benvenuti ». Au loin on distingue quelques tentes de lin tandis que juste à côté se dessine l’imposante masse d’une maison de bois reconstituée d’après les trouvailles du lieu.

Nous voici à Valdieri, invités pour un week-end de célébrations par le groupe de reconstitution celtique nord-italien des Taurinis.

A Alba Gallica, « l’aube gauloise », plusieurs groupes de reconstitution celte ont répondu à l’appel des Taurinis, Lingones, Torc Na Moire, Torkoi et Viviskes, pour n’en citer que quelques-uns.

Rassemblés dans un camp, ouvert mais non destiné au public, nous en profitons pour échanger techniques, conseils, gobelets d’hydromel et assauts furieux avec nos camarades et ce dans toutes les langues possibles et imaginables. Nous constatons que notre tumultus gallicus, ce cri de guerre avant la charge, reste toujours aussi impressionnant, d’autant plus qu’il s’accompagne maintenant de la sonnerie lugubre de notre magnifique carnyx !

Ces trois jours sont aussi l’occasion d’assister à quelques rites et cérémonies des Taurinis, qui tentent de reconstituer fidèlement l’esprit des cérémonies qui auraient pu avoir lieu à cette époque. Même si au final, il est difficile de savoir exactement quelles formes prenait la religiosité celtique, nous avons été très intéressés par la manière dont nos hôtes vivent leur passion pour l’époque celtique et nous l’ont faite partager.

Le dimanche, l’Alba Gallica se termine par un tournoi qui donne du fil à retordre à nos guerriers. Nous finissons cependant par arracher la victoire et nos adversaires, beaux joueurs, nous offrent pour l’occasion un énorme galon tissé pour l’occasion qui vient orner notre enseigne.

Nous repartons chargés de cadeaux somptueux, l’estomac lourd des festins et le cœur léger de s’être fait autant d’amis de l’autre côté des Alpes. Nos hôtes nous l’avaient dit, l’Histoire nous l’avait appris ; les Alpes ne sont pas une barrière, c’est un trait d’union entre les cultures et les civilisations !

Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !
Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !
Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !
Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !
Alba Gallica, quand la Teuta Viviskes descend en Gaule Cisalpine !

Voir les commentaires

Une AG au groin!

Publié le par Florian M.

Une AG au groin!

Samedi 14 mars, toute la tribu Viviskes s'était donné rendez-vous pour notre traditionnelle Assemblée Générale de printemps. Cette réunion a permis aux membres de faire le bilan de l'année écoulée, partager des idées à mettre en oeuvre l'année prochaine et, d'une manière plus générale, de revoir des amis perdus de vue depuis longtemps.

Avec la stabilisation du nombre de membres, nous avons pu constater que nos efforts de formation (ateliers, mini-conférences), portaient leurs fruits et que les Viskeux étaient de plus en plus rompus à l'histoire celtique et à l'histoire du costume. Côté combat, le responsable entraînement a relevé un certain affaiblissement de nos combattants auxquels nous nous sommes proposés de remédier par des entraînements plus intensifs et également axés sur les mouvements de troupes.

Administrativement, le comité s'est représenté sous une nouvelle formule, permettant ainsi au président de prendre une retraite bien méritée pour revenir à un de ses domaines de prédilection: la trésorerie, tandis que le vice-président reprenait la présidence et que l'ancien trésorier s'est vu élire par acclamation au secrétariat. Le comité a aussi accueilli Joël Demotz, en master d'archéologie, au poste de vice-président!

Après la conclusion de la partie officielle de cette Assemblée Générale, toute la tribu a découvert avec admiration les avancées de Jean-Marie Corona sur le carnyx que Viviskes lui avait commandé. Nous avons été réellement stupéfaits par l'étendue du travail demandé pour réaliser ce qui s'annonce déjà comme une pièce exceptionnelle dans le monde de la reconstitution. Notre forgeron a en effet entièrement réalisé le carnyx en bronze repoussé afin de rester fidèle aux découvertes archéologiques de Tintignac.

Enfin, nous avons terminé cette journée par une dégustation de bières à Amstein, où nous avons également pu écouter avec plaisir les anecdotes historiques de Yan Amstein sur ce breuvage multimillénaire et aux aventures surprenantes!

Une AG au groin!
Une AG au groin!
Une AG au groin!

Voir les commentaires

Un hiver culturel

Publié le par Laurène

Un hiver culturel

Entre deux épisodes de la saga des Helvètes (que je vous conseille de lire si ce n'est pas déjà fait), voici des nouvelles de l'association.

Durant ces dernières semaines d'hiver, nous avons organisé plusieurs activités internes afin de permettre aux membres de l'association de développer leur culture antique.

En janvier, une quinzaine d'intéressés s'est déplacée au Laténium à Neuchâtel pour une visite guidée du musée. Pour l'occasion, nous avons même eu la chance de nous rendre dans les dépôts visitables qui, contrairement à ce que leur nom pourrait laisser croire, sont fermé au public en temps normal.

Cette petite migration fut en résumé très utile aux anciens pour se rafraichir la mémoire et aux nouveaux pour découvrir les richesses du patrimoine laténien suisse.

Le week-end passé, c'est sur Lausanne, à l'université, que nous nous sommes rendus. En prévision de notre prochaine animation au carnaval de Chambéry, il était indispensable que tous soient bien chaussés.

Lors de cet après-midi, certains se sont découpés leur premières carbatinae tandis que d'autres les renforçaient.

Le soir, avec Sara que je remercie, nous avons donné une conférence sur le banquet celte en écho au banquet que nous avions organisé en octobre passé au village lacustre de Gletterens (http://viviskes.overblog.com/2014/10/viviskes-au-banquet.html)

La conférence a été suivie par la projection des photos du dit banquet.

C'est ainsi de manière plus décontractée que c'est terminé ce week-end.

Quelques lances du Laténium

Quelques lances du Laténium

Conférence

Conférence

Atelier chaussures et conférence
Atelier chaussures et conférence
Atelier chaussures et conférence

Atelier chaussures et conférence

Voir les commentaires

Billet d'humeur!

Publié le par Artotragos

Billet d'humeur!

Petit billet d'humeur de janvier!

Chers visiteurs,

Je tenais à vous souhaiter nos meilleurs vœux pour l’année qui va suivre au nom de toute l’association Viviskes. Les traditionnelles bonnes résolutions et autres projets d’avenir ne nous ont pas empêché de regarder derrière nous et de contempler tout le chemin parcouru depuis la fondation de cette association. C’est pourquoi, outre nos vœux pour l’année 2015, nous tenions à laisser ici un petit billet d’humeur sur la joie que nous procure à tous cette association atypique.

Je faisais de la reconstitution depuis quelques années et Viviskes avait déjà deux ans lorsque j’ai décidé de m'impliquer dans l’association. Je ne pouvais cependant me douter de la fantastique dynamique que ce rassemblement de passionnés allait prendre. A la suite de notre festival (été 2013), nous avons eu une véritable explosion de nouveaux membres dont certains sont devenus absolument indispensables à notre tribu. Un de nos soucis majeurs avant ce festival était justement le problème, récurrent dans le milieu associatif, du renouvellement du comité et des lanceurs d’idées. Or en voyant l’énergie de nos nouveaux Celtes, le soutien bienveillant des anciens et l’adaptation réussie à l’ampleur nouvelle de Viviskes, nous pouvons désormais envisager sereinement un avenir plein de batailles épiques, de rencontres enrichissantes et de banquets historiques.

En à peine deux ans, nous avons ainsi augmenté notre ost à une quarantaine de membres, accru notre présence, non seulement à travers les festivals et autres animations historiques, mais également dans des animations pédagogiques et des évènements plus locaux (Marchés Folkloriques, Animai). A l’interne, nous avons réussi à pérenniser et à transmettre les connaissances et le savoir-faire qu’avaient acquis les premiers membres à force de recherches et d’expérimentations. Grâce à des regroupements comme Animarc ou la Fédération des Armées Antiques Romandes, nous collaborons aussi avec d’autres troupes, notamment les Romains républicains d’Ardor Lvporvm au travers d’entraînements conjoints. Cette vision des choses nous a permis de proposer des animations plus spectaculaires et scénarisées afin d’évoquer différents types de combats. Les retours que nous avons sont positifs et nous sommes déterminés à continuer de tout faire pour rester de véritables passeurs de connaissances entre un grand public curieux et une matière et une civilisation celtique difficile à saisir sans clichés.

Ce petit bilan me permet également de vous remercier, non seulement vous, les internautes qui êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, mais également nos amis, dont l’aide nous est toujours inestimables ainsi que les organisateurs d’évènements qui nous font confiance et avec lesquelles nous avons toujours eu de bonnes relations sans oublier, évidemment, les fiers guerriers de Viviskes, sans lesquels nous ne pourrions rien faire et qui sont présents par tous les temps !

AD KURMA !!!

Florian Mottier

Vice-Président de l’Association Viviskes

Billet d'humeur!
Billet d'humeur!

Voir les commentaires

Assemblée d'automne 2014

Publié le par J. Demotz

Assemblée d'automne 2014

Le 8 novembre, la Teuta s'est réunie pour notre traditionnelle assemblée d'automne, afin que 2015 soit préparé dans les meilleures conditions. Après avoir fait le bilan de cette année 2014 qui aura été très profitable sous tout rapports, nous avons préparé les projets de 2015, avec de nombreuses animations déjà au programme, et avons présenté nos 7 nouveaux membres ainsi que le retour de deux anciens, ce qui porte le total de nos membres actifs à 44.

Après cette assemblée proprement dite, nous avons eu le plaisir d'avoir deux conférences. La première de notre responsable costumes, pour un rappel des sources utilisables et utilisées, soit une bonne introduction pour les nouveaux et un rappel toujours bienvenu pour les anciens. La suivante était donnée par M. Laurent Flutsch, directeur du Musée Romain de Vidy, Lausanne, qui a présenté son livre Passé présent: Lousanna ou l'antiquité d'actualité..., que nous remercions encore une fois pour sa présence.

Merci encore à vous tous qui suivez nos actions que se soit à travers de notre page Facebook ou de notre blog, et si vous avez des questions ou des propositions, nous serons heureux de vous répondre par mail ou par téléphone!

Assemblée d'automne 2014
Assemblée d'automne 2014

Voir les commentaires

Le Banquet

Publié le par J. Demotz

Le Banquet

Que font les Helvètes de Viviskes lorsqu'ils ne se battent pas? Ils s’entraînent. Et quand ils ne s’entraînent pas? Ils participent à des banquets. En effet, ceux-ci forment une part importante de la vie publique et politique de l'aristocratie guerrière à l'époque de La Tène. C’est une occasion de rencontrer les autres chefs, de négocier des accords, de prouver sa valeur ou simplement de réaffirmer son rang. Vu l’importance du phénomène, notre troupe se devait absolument d’essayer de reconstituer un banquet le plus fidèle possible aux sources ! Pour l’occasion, nous avions choisi comme écrin le village lacustre de Gletterens.

Car, même si ce lieu a pour vocation de reconstituer un village du néolithique, ses toits de chaume, ses murs en clayonnage et ses maisons longues sont encore présents lors de la période que nous reconstituons.

Notre banquet a commencé par un rituel attesté par de nombreuses sources, non seulement en France mais aussi en Romandie, sur le site du Mormont entre autres: un sacrifice d'amphore par décollation. En effet, en suivant les traces retrouvées par l'archéologie, il est possible d'affirmer sans crainte que ce rituel se pratiquait dans le cadre de banquets. Grâce notamment au sanctuaire de Corent, dans lequel des dizaines, voire des centaines, d'amphores ont été retrouvées, nous sommes en mesure d'imaginer le déroulement de celui-ci.

Nombre d’amphores décollées ont été retrouvées autour d'une fosse, et les textes des auteurs gréco-latins nous apprennent que les sacrifices aux divinités chthoniennes (du monde souterrain) se faisaient souvent ainsi. De plus, ces sources affirment également que le feu est un élément indispensable des rituels religieux celtes. Nous avons donc rempli notre amphore de vin et l'avons disposée le col au-dessus d’une fosse dans laquelle avait été allumé un feu. Après un discours du membre chargé de représenter le druide ainsi que du chef de tribu, celle-ci a été décollée d'un coup d'épée. Il est important de noter que la cassure du col ressemble très fortement à l'amphore décollée retrouvée au Mormont (voire photo).

Après cette cérémonie, la Teuta a pu passer à un autre rituel : les discours d'avant festin par les chefs de tribus, à l'échange de cadeaux et, surtout, à la cuisson de la viande. En effet, banquet oblige, le menu était des plus copieux : sanglier mariné au grill, poisson grillé, potée à l'orge, fruits frais et secs et, bien évidement, grand nombre de viandes froides et de poisson fumé à se partager. Et pour arroser tout cela ? De la cervoise, du cidre et du vin, dont on sait avec certitude que les Gaulois étaient de grands amateurs. Il est important de préciser que chaque ingrédient de ce menu, viandes ou épices, a été sélectionné en fonction de la connaissance de leur utilisation à l'époque. Nous pouvons donc affirmer que ce menu est tout à fait compatible avec l'époque.

Il faut cependant ajouter une précision sur le sanglier. En effet, de par les bandes dessinées et l'imagination populaire, celui-ci est souvent représenté comme étant la nourriture principale des Gaulois alors qu’en réalité, il était très peu consommé et uniquement dans des occasions spéciales, comme un banquet par exemple. De plus, le cochon élevé durant la Tène dans nos régions devait plus se rapprocher du sanglier moderne que de notre cochon moderne, bien plus massif.

Quant à nos grills, ceux-ci ont été forgé par un de nos membres, forgeron de son métier, en suivant les modèles retrouvés lors de fouilles. Cela a permis une cuisson de viande ressemblant fortement à ce qui a pu exister, avec les différents problèmes que cela peut impliquer pour cuisiner. Mais le défi a été relevé et tout le monde a pu se régaler.

Durant ce banquet, nous avons eu droit à de nombreuses animations : un duel de champion pour savoir à qui reviendrait le premier morceau de viande, la part la plus noble (une pratique retrouvée à de nombreuses reprises dans les textes et qui se poursuit jusque dans les légendes arthuriennes), des chansons à la gloire de nos chefs et des plus vaillants guerriers, une manière pour les bardes de payer leur repas, un renouvellement d'alliance entre deux chefs, des défis de toutes sortes entre guerriers, le tout sous un grand soleil qui a permis de prolonger le banquet jusqu'en fin d'après midi, quand les tables ont commencés à se vider.

Au final ce fut une expérience très enrichissante qui nous a permis d'explorer un aspect connu mais peu exploité de la vie d'un guerrier : que fait-il quand il ne se bat pas ? Nous avons aussi pu travailler sur un menu de banquet, bien différent de la nourriture commune et exhiber avec fierté nos plus plus costumes et plus beaux gobelets de table. A la fin de cet événement, il ne nous restait qu'une seule question : à quand le prochain ?

Remerciements :

Pierre-Alain Capt , pour l'amphore ainsi que son apport précieux à notre vaisselier.

Le village lacustre de Gletterens, pour son accueil.

Simon Luprano, pour son travail de forgeron.

Manuel Rickli, pour les photos.

Sargotarvos, Aventos, Catuvolcus, Eporedia, Suarios, Avela Aedrini, Dugilomios, Coslo, Artotragos, Maro Martalos, Iarosaidu, Vellocatos, Lucosouna, Maryka et Carlina pour leur enthousiasme et leur participation.

Bibliographie :

Coll., GOUDINEAU C., dir., Religion et société en Gaule, Errance, Paris, 2006

BUCHENSCHUTZ, O., Les Celtes, Armand Colin, Paris, 2007

GUYONVARC'H C.-J., Magie, médecine et divination chez les Celtes, Paris, 1997

LUGINBÜHL T., « Dionysos et le banquet gaulois », in : Chronozones I, 1994, pp. 15-27

LUGINBÜHL T., Cuchulainn, Mythes guerriers et sociétés celtiques, Infolio, Gollion, 2006

POUX, M., L'âge du vin : rites de boisson, festins et libations en Gaule indépendante, Éditions Monique Mergoil, Montagnac, 2004

POUX M., « Espaces votifs-espaces festifs. Banquets et rites de libations en contexte de sanctuaires et d'enclos », in : Revue d'archéologie de Picardie, num. 1-2, 2000. Les enclos celtiques, Actes de la table ronde de Ribemont-sur-Ancre (Somme), pp. 217-231

Photos:

Pour le banquet: Manuel Rickli

Pour l'exposition "Les Helvètes au Mormont", Joël Demotz

Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet
Le Banquet

Voir les commentaires

Chronique d’un entraînement plein de Celtes !

Publié le par Laurène G.

Chronique d’un entraînement plein de Celtes !

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi s'occupaient nos braves guerriers en dehors des animations? Bien sûr, ils font des recherches sur les armes, le costume et réfléchissent à la meilleure manière de présenter une bataille. Mais l'activité qui les réunit le plus souvent, ce sont les entraînements.

Tous les mercredis soirs, nos membres se retrouvent pour deux heures, afin de se préparer au mieux pour livrer des combats les plus réalistes possible.

Durant la première heure, la condition physique est mise à rude épreuve : il s’agit d'exercer les compétences principales d'un bon guerrier. Quelques tours de terrain pour améliorer les charges contre l'ennemi, des abdominaux, pour une bonne tenue générale, des tractions et des pompes, pour fortifier le haut du corps, très sollicité par le poids des armes et des boucliers constituent l’essentiel de cette partie de l’entrainement. Les exercices se font de manière plus ou moins ludique. Par exemple, la balle-pompe convient toujours bien pour débuter un échauffement.

Avant de passer aux combats à proprement parler, les armes en mousse sont chaque fois contrôlées et souvent réparées afin d'éviter au maximum les risques de blessures. On n'est jamais trop prudent.

Ad Cladies! Arrivent enfin les combats ! Les bras grognent des centaines de pompes faites auparavant, mais l'adrénaline surpasse la fatigue. Les équipes se forment et les cris de guerre résonnent. Celtes contre Romains ou troupes mélangées, c'est sous les regards curieux des voisins, que les affrontements s'enchaînent. A chaque bataille, la stratégie est révisée afin d'être plus efficace d'une fois à l'autre: les javelines pleuvent sur les flancs et les épéistes chargent au centre. Si quelqu'un reste au sol, les combats cessent, le fair-play prime, le blessé se relève, plus motivé qu'avant, un "Ad me!" claque, les rangs se reforment et un nouvel assaut est lancé.

Quelques étirements, des massages, une petite bière et des discussions, assis dans l'herbe, voilà comment se terminent calmement les entraînements de Viviskes.

Ces entraînements sont de plus toujours ouverts au public (sur demande par courriel), aux curieux et à tous ceux qui veulent venir éprouver de plus près la sensation euphorisante de faire partie d'un groupe solidaire dans la bataille: être un guerrier d'un soir, prêt à tout pour rester le dernier debout !

Renforcement musculaire pour tout le monde!

Renforcement musculaire pour tout le monde!

Au coeur de l'action

Au coeur de l'action

Tir et esquive

Tir et esquive

La réparation et la sécurisation des armes est primordiale pour l'entraînement!

La réparation et la sécurisation des armes est primordiale pour l'entraînement!

Voir les commentaires

1 2 > >>